CHINE
La Chine et la Suisse conviennent de renforcer leurs relations et de lutter contre le protectionnisme
        
2017-01-18 14:29 |

BERNE, 16 janvier (Xinhua) -- La Chine et la Suisse se sont engagées lundi à poursuivre le développement de leur partenariat stratégique d'innovation, et à lutter ensemble contre le protectionnisme économique.

Au cours d'une rencontre entre le président chinois Xi Jinping et son homologue suisse Doris Leuthard, les deux pays ont également convenu d'aligner leurs stratégies de développement respectives, et de renforcer leur coopération dans la promotion de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route".

UN MODELE DE COOPERATION 

"Les relations sino-suisses sont devenues un véritable modèle de coopération et d'amitié entre des pays pourtant très différents en termes de dimensions, d'organisation sociale et de stade de développement", a déclaré M. Xi.

"Nous sommes disposés à travailler avec la partie suisse pour développer de manière encore plus efficace nos relations", a-t-il ajouté.

Le président chinois a proposé que les deux pays améliorent leur coopération et leurs échanges dans toutes sortes de domaines, dont la politique, le commerce, la finance, le numérique, la production intelligente, les capacités industrielles, la culture et l'éducation.

M. Xi a remercié la partie suisse pour sa participation à la création de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), ainsi que pour son soutien à l'initiative "la Ceinture et la Route", un projet qui a pour but de construire un réseau de commerce et d'infrastructures reliant l'Asie à l'Europe et à l'Afrique, par le biais de plusieurs antiques routes commerciales.

Le président Xi a affirmé que la Chine était prête à discuter d'une coopération avec la Suisse en matière de construction d'infrastructures et d'assurances, ainsi que dans divers autres domaines, dans le but de promouvoir ensemble cette initiative.

De son côté, Mme Leuthard a souligné que les deux pays ont toujours conservé des relations harmonieuses depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques, et ont des vues similaires sur un grand nombre de questions, dont la paix et le développement internationaux.

La partie suisse est disposée à approfondir sa coopération avec la Chine dans des domaines tels que l'économie, le commerce, la finance, l'innovation, la culture et le tourisme.

Les deux dirigeants ont convenu de renforcer la synchronisation de la stratégie chinoise "Made in China 2025" et de la stratégie suisse "Industrie 4.0", et de faire franchir une nouvelle étape à leur accord bilatéral de libre-échange, entré en vigueur le 1er juillet 2014.

Les deux parties ont également décidé de lancer conjointement une "Année du tourisme Chine-Suisse" en 2017, et d'améliorer leur coopération en matière de sports d'hiver à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver 2022, qui seront organisés par la Chine à Beijing.

LUTTER CONTRE LE PROTECTIONNISME 

La Chine et la Suisse défendent une position identique ou similaire quant à la nécessité de lutter contre le protectionnisme commercial et de régler les litiges internationaux de manière pacifique, selon les dirigeants des deux pays.

"Les deux parties doivent renforcer leur communication et leur coordination sur les questions régionales et internationales, défendre le libre-échange à l'échelle mondiale, s'opposer ensemble au protectionnisme économique, et contribuer à la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030", a déclaré le président Xi.

Mme Leuthard a fait écho aux remarques de M. Xi, affirmant que la partie suisse était disposée à travailler de concert avec la Chine pour préserver la paix et la stabilité mondiales, protéger un commerce ouvert à travers le monde, et s'opposer au protectionnisme en matière de commerce et d'investissements.

Les deux parties ont convenu de travailler ensemble pour défendre un régime commercial mondial ouvert et inclusif, et pour parvenir à un système de gouvernance mondiale plus juste et plus équitable.

Après leur rencontre, M. Xi et Mme Leuthard ont assisté à la signature d'une série d'accords de coopération entre les deux pays, couvrant des domaines aussi variés que la diplomatie, le libre-échange, l'énergie, les douanes, la protection de la propriété intellectuelle, la culture, l'éducation, le sport, et bien d'autres encore.

Le président chinois est arrivé en Suisse dimanche pour une visite d'Etat dans ce pays alpin, ainsi que pour assister à la rencontre annuelle 2017 du Forum économique mondial à Davos.

Il s'agit de la première visite d'Etat d'un président chinois dans ce pays d'Europe au 21e siècle. M. Xi deviendra également le premier chef d'Etat chinois à assister à la réunion de Davos.

Après Berne, M. Xi se rendra à la station de ski de Davos pour la rencontre annuelle du Forum économique mondial. Cette rencontre intervient alors même que la mondialisation fait face à des défis croissants, avec notamment la montée des populismes et du protectionnisme commercial.

Le président chinois prononcera un important discours mardi au cours de la cérémonie d'ouverture, dans le but de partager les vues de la deuxième puissance économique mondiale sur la voie que doit emprunter la mondialisation pour devenir plus inclusive, profiter à tous, et redynamiser la croissance économique mondiale.

M. Xi se rendra également à Genève, où il visitera l'Office des Nations Unies et le siège de l'Organisation mondiale de la santé, et à Lausanne, pour une visite du siège du Comité international olympique.

Lire aussi: 

>>> Le président chinois qualifie d'"exemplaire" le partenariat entre la Chine et la Suisse 

BERNE, 15 janvier (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a fait l'éloge du partenariat sino-suisse dimanche, déclarant qu'il était devenu un modèle de relations entre pays de tailles différentes.

0