CHINE
Xi Jinping s'entretient avec Emmanuel Macron à Beijing
        
2019-11-07 09:08 | French.xinhuanet.com

(Xinhua/Yan Yan) 

BEIJING, 6 novembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping s'est entretenu mercredi avec son homologue français Emmanuel Macron au Grand Palais du Peuple à Beijing.

"Nous avons effectué des visites mutuelles dans nos pays respectifs à l'occasion du 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques et avons porté les relations entre la Chine et la France à un nouveau palier," a indiqué M. Xi.

La Chine et la France, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et représentants des civilisations de l'Orient et de l'Occident, doivent renforcer leurs communications stratégiques, assumer plus de responsabilités et exercer leurs rôles comme grands pays, alors que le monde traverse des changements rarement vus depuis un siècle, selon M. Xi.

Il s'est engagé à travailler conjointement avec M. Macron pour faire progresser le partenariat stratégique global sino-français, en regardant vers le monde, l'avenir et le peuple, et maintenir le partenariat à l'avant-garde des relations entre grands pays.

Les relations sino-françaises ont présenté un fort élan de développement, a-t-il constaté, ajoutant que le consensus auquel il était parvenu avec M. Macron avait été activement mis en oeuvre depuis sa visite d'Etat réussie en mars en France.

Il a cité plusieurs projets de coopération, dont les unités No 1 et No 2 de la centrale nucléaire de Taishan, qui ont fourni un modèle réussi pour la construction de la troisième génération de centrales nucléaires dans le monde.

Selon lui, le gouvernement chinois vient d'émettre des bons souverains de 4 milliards d'euros à Paris. Les deux pays ont également complété les négociations sur un accord d'indications géographiques entre la Chine et l'Europe.

Mettant l'accent sur l'importance du maintien et de l'intensification de la confiance politique mutuelle, M. Xi a appelé les deux parties à transformer en actions leurs paroles sur le respect de la souveraineté, de l'intégrité territoriale, des intérêts essentiels et des préoccupations majeures de chacun.

Par ailleurs, le président chinois a appelé à davantage de coopération sur des projets d'envergure, déclarant que la Chine était prête à approfondir la coopération sur l'ensemble de la chaîne industrielle avec la France dans le domaine de l'énergie nucléaire, à encourager les entreprises chinoises à explorer de nouvelles collaborations avec la France, non seulement entre les deux pays, mais aussi sur des marchés tiers, ainsi qu'à renforcer la recherche conjointe sur les technologies de base et les hautes technologies nucléaires.

Il a aussi exprimé l'espoir de voir la bonne mise en oeuvre de la nouvelle coopération dans les secteurs tels que l'aviation et l'aérospatiale.

M. Xi espère que la France transformera en actions sa position de ne pas adopter de politiques discriminatoires contre la Chine.

"La Chine est prête à importer plus de produits agroalimentaires français de haute qualité et sûrs et à réaliser une coopération agricole tous azimuts selon la demande du marché", a fait savoir le président chinois, notant que davantage d'efforts devaient être déployés pour multiplier les échanges et la coopération dans le domaine des droits de propriété intellectuelle et soutenir la conclusion rapide d'un accord ambitieux et équilibré sur les investissements Chine-Union européenne (UE).

Concernant l'alignement de l'initiative "la Ceinture et la Route" avec la stratégie de connectivité euro-asiatique de l'UE, M. Xi a appelé à une application accélérée des projets de démonstration déjà établis, à la promotion de la participation aux marchés tiers de plus de sociétés, et au développement vert de la Ceinture et la Route.

En outre, il a proposé que la Chine et la France renforcent la coopération en matière d'innovation et de développement durable. Des efforts doivent être faits dans la coopération scientifique et technologique, la protection de l'environnement, la préservation de la biodiversité, et l'élargissement de la coopération en matière de véhicules à énergie nouvelle, de voitures connectées à Internet et d'intelligence artificielle.

"Plus d'entreprises françaises sont invitées à participer à la construction de la Cité de démonstration écologique de Wuhan", a-t-il déclaré.

M. Xi a promis que la Chine renforcerait la coopération avec la France dans le cadre des mécanismes multilatéraux, dont l'ONU et le G20.

A travers les consultations, la Chine et la France doivent promouvoir la réforme de l'OMC dans la bonne direction et accorder une attention spéciale aux droits et intérêts des pays en développement, selon le président chinois.

"Nous devons adhérer au principe de responsabilités communes mais différenciées et encourager plus de pays à coopérer à la lutte contre le changement climatique avec une pleine application de l'Accord de Paris", a-t-il souligné.

M. Macron s'est quant à lui dit ravi d'effectuer une nouvelle visite en Chine à l'occasion du 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques franco-chinoises.

La France et la Chine adoptent la même position dans de nombreuses questions internationales majeures, et les deux pays doivent assumer davantage de responsabilités face à la situation internationale actuelle en tant que grands pays, a-t-il poursuivi.

Indiquant que le dialogue et la coopération renforcés de la France avec la Chine jouaient "un rôle exemplaire important", M. Macron a indiqué que la France était prête à résoudre les différends entre les deux parties sur la base du respect mutuel.

Les entreprises françaises souhaitent ardemment bénéficier des opportunités de l'ouverture élargie de la Chine, entrer davantage sur le marché chinois, élargir les exportations de produits agricoles vers la Chine et renforcer la coopération dans les domaines tels que l'aviation, l'aérospatiale, l'énergie nucléaire civile, ainsi que l'innovation scientifique et technologique et la finance, a-t-il indiqué.

L'émission de bons souverains en euro par la Chine à Paris revêt une grande importance pour la France, a indiqué M. Macron, promettant de maintenir l'ouverture du marché français aux entreprises chinoises.

La France est prête à promouvoir l'alignement de l'initiative "la Ceinture et la Route" avec la stratégie de connectivité euro-asiatique et à promouvoir conjointement le développement vert de "la Ceinture et la Route".

M. Macron a appelé les deux parties à renforcer les échanges interpersonnels, à promouvoir l'apprentissage mutuel entre les civilisations, à sauvegarder le multilatéralisme, à renforcer la communication et la coordination stratégiques dans la lutte contre le terrorisme et sur la question du nucléaire iranien et à faire avancer les réformes de l'OMC.

Concernant l'Appel de Beijing sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique, qui a été publié à l'issue de l'entretien entre les deux chefs d'Etat, M. Macron a indiqué que la France et la Chine pourraient jouer un rôle leader sur ces sujets importants.

Il est extrêmement important pour l'Union européenne d'intensifier sa coopération avec la Chine face à l'incertitude du monde d'aujourd'hui, et la France est prête à faire progresser les relations UE-Chine et à accélérer le processus de négociations sur l'accord d'investissement UE-Chine, a-t-il poursuivi.

A l'issue de leur entretien, les deux chefs d'Etat ont assisté à la signature d'accords de coopération dans les domaines tels que l'aérospatiale et l'aviation, l'énergie nucléaire, la gestion des urgences, le patrimoine culturel, l'agriculture, l'industrie, la protection de la nature, la finance et la coopération de tierce partie.

Ils ont également rencontré ensemble la presse et assisté à la signature d'un communiqué conjoint sur la conclusion des négociations sur les indications géographiques entre la Chine et l'UE.

Un plan d'action sur les relations sino-françaises a également été publié à l'issue de leur entretien.

0