ECONOMIE
La Chine désapprouve la tentative par certains membres de l'OMC de se dérober à leurs obligations
        
2016-12-15 21:07 |

BEIJING, 13 décembre (Xinhua) -- Le ministère chinois des Affaires étrangères a exprimé mardi son mécontentement concernant la tentative par certains pays de se dérober à leurs obligations dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) visant à abandonner l'approche de pays de substitution dans le calcul des mesures anti-dumping contre les exportations chinoises.

"Les membres de l'OMC doivent remplir leurs obligations", a déclaré le porte-parole du ministère Geng Shuang lors d'une conférence de presse, en réponse à une question sur les procédures de résolution des différends

Selon l'article 15 du protocole d'adhésion de la Chine à l'OMC signé en 2001, l'approche de pays de substitution a expiré le 11 décembre 2016, a indiqué M. Geng.

"Le statut d'économie de marché" n'a aucun rapport avec la décision des membres de l'OMC de remplir ou non leurs obligations stipulées dans l'article 15, mais certains pays "confondent" délibérément ces deux concepts indépendants.

Le lancement des procédures de résolution des différends par la Chine dans le cadre de l'OMC montre que le pays est déterminé à défendre ses droits légitimes.

"La Chine salue les membres de l'OMC qui ont abandonné l'approche de pays de substitution et rempli leurs obligations à temps", a-t-il ajouté.

Dans le cadre de l'approche de pays de substitution, les membres de l'OMC utilisent les coûts de production dans un pays tiers pour calculer la valeur des produits issus de pays ne figurant pas sur leur liste des économies de marché, y compris la Chine.

0