ACTUALITÉ
Corée du Sud : mandat d'arrêt demandé contre l'héritier de Samsung
        
2017-01-18 14:20 |
 

SEOUL, 16 janvier (Xinhua) -- Le groupe de conseil indépendant sud-coréen chargé d'enquêter sur le scandale de trafic d'influence impliquant la présidente destituée Park Geun-hye a demandé un mandat d'arrêt contre l'héritier du géant Samsung, le plus grand conglomérat familial du pays.

Dans un communiqué publié lundi, le groupe demande un mandat d'arrêt pour le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, évoquant des comptes criminels et des accusations de corruption.

Samsung est soupçonné d'avoir offert une assistance financière à la confidente de longue date de la présidente Park, Choi Soon-sil, ainsi qu'à sa fille, en échange du soutien du fonds de pension national à la fusion de deux filiales de Samsung en juillet 2015.

0