ACTUALITÉ
Un an après la levée du confinement, Wuhan se développe plus rapidement que jamais
        
2021-04-08 18:16 | le Quotidien du Peuple en ligne

Selon des experts et des résidents locaux, un an après la levée du confinement, Wuhan, la capitale de la province du Hubei (centre de la Chine) et la ville la plus durement touchée par le COVID-19 sur le continent chinois, s'est remise de l'épidémie et se développe à un rythme encore plus rapide qu'auparavant.

Le 8 avril de l'année dernière, la ville a rouvert ses portes après un confinement de 76 jours provoqué par l'épidémie de COVID-19. Elle n'a signalé aucun cas de COVID-19 local depuis plus de 10 mois, depuis le 18 mai précisément.

La vaccination de masse des habitants de Wuhan a été lancée en décembre pour renforcer encore la sécurité et la santé de la population. Selon la commission de la santé de la ville, à la date du 6 avril, 3,7 millions de doses de vaccin avaient été administrées. La vaccination des personnes de plus de 60 ans et en bonne santé a commencé. La vaccination des personnes de moins de 18 ans se fera par étapes, a indiqué la commission.

« Aujourd'hui, notre ville est saine, heureuse et en plein essor », a noté Liu Huihao, professeur à l'Université d'économie et de droit de Zhongnan, au Changjiang Daily, un journal de Wuhan.

Lorsque le président Xi Jinping a effectué une visite d'inspection à Wuhan le 10 mars de l'année dernière, il avait déclaré que le peuple héroïque de la ville héroïque vaincrait définitivement le COVID-19, renaîtrait de ses cendres et obtiendrait des réalisations plus glorieuses dans une nouvelle ère. Gardant à l'esprit les remarques de Xi Jinping, les habitants de Wuhan ont non seulement vaincu le COVID-19, mais ont également apporté des changements à la ville après son rétablissement complet de l'épidémie.

Un exemple en est la construction en cours d'un centre médical national pour les incidents de santé publique majeurs à l'hôpital Tongji, qui est affilié au Collège médical Tongji de l'Université des sciences et technologies de Huazhong. La construction du centre, qui couvre 105 000 mètres carrés et vise à améliorer la capacité de la ville à faire face aux urgences médicales telles que les maladies infectieuses, a commencé en juillet. Le centre devrait être achevé en juin 2022, date à laquelle il deviendra le sixième centre médical national du pays et le premier en dehors de Beijing ou de Shanghai.

Six centres de traitement de la pandémie au niveau provincial sont également en cours de construction autour du Hubei, dont trois à Wuhan. Selon un plan annoncé l'année dernière par le comité provincial du Hubei du Parti communiste chinois, ces centres sont conçus pour assurer un contrôle rapide de toute contagion et un traitement rapide des maladies infectieuses à la fois au jour le jour et pendant les épidémies. Cette décision fait partie des efforts du Hubei pour mettre en œuvre des réformes dans le contrôle et la prévention des maladies.

Dans le cadre du plan, les centres seront chargés de réagir rapidement aux épidémies, de disposer de fournitures médicales adéquates et de sauver les patients gravement malades, afin que le taux de traitement réussi puisse être augmenté et celui de mortalité abaissé.

Plus de visiteurs 

Selon le ministère de la Culture et du Tourisme, pendant les vacances de la Fête du Printemps en février, 6,92 millions de voyages ont été effectués à Wuhan, ce qui en a fait la quatrième destination touristique la plus populaire parmi toutes les villes de Chine, après Chengdu, la capitale de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (est de la Chine), et Chongqing (sud-ouest de la Chine).

En mars, à l'approche de la saison d'observation des fleurs de cerisier, les recherches en ligne pour « admirer les fleurs à Wuhan » ont explosé. De son côté, l'agence de voyages en ligne Ctrip a déclaré que les recherches sur ses plates-formes de l'expression « admirer des fleurs » à Wuhan avaient augmenté de 280% par rapport à février et que le nombre de voyages de ce type à Wuhan réservés sur ses plates-formes avait augmenté de 115% d'une année sur l'autre.

De belles perspectives 

Huang Yuting, une résidente de Wuhan qui a présenté des symptômes légers lorsqu'elle a attrapé le COVID-19 au début de l'année dernière et s'est rétablie depuis, a déclaré que la ville s'était également complètement remise de l'épidémie et qu'elle devenait encore meilleure qu'elle ne l'était auparavant.

Lycéenne lorsqu'elle est tombée malade l'année dernière, elle est maintenant étudiante à Wuhan. « Bien que l'épidémie ait entravé le développement de ma ville natale pendant un certain temps, elle a donné à des gens d'autres régions de Chine et du monde entier l'occasion de découvrir à nouveau la ville », a-t-elle dit.

Selon le rapport de travail 2021 du gouvernement municipal, Wuhan s'est fixée comme objectif une croissance du PIB de 10%, une augmentation des investissements dans les actifs fixes de 15% et un taux de chômage enquêté restant autour de 6% cette année.

Ba Shusong, vice-président de la Société chinoise de macroéconomie, a déclaré qu'une crise majeure peut faciliter le développement de la société.

« Après l'épidémie de COVID-19, Wuhan a fait de grands progrès dans de nombreux aspects, que ce soit en matière de gouvernance sociale, de santé publique, de développement économique ou de modernisation industrielle », a-t-il souligné. « Les progrès accumulés aideront davantage la ville à prospérer et à devenir une métropole de renom à la fois au niveau national et international ».

0