SOCIÉTÉ
Un enfant adopté doit-il aider sa mère biologique ou pas ?
        
2018-12-06 11:13 | le Quotidien du Peuple en ligne

Les internautes chinois se sont livrés à des débats houleux sur la question de savoir si un homme, adopté par d'autres personne depuis 34 ans, devait aider ou non sa mère biologique.

Une vidéo publiée le 2 décembre dernier sur Sina Weibo, la plate-forme chinoise de type Twitter, a attiré un nombre impressionnant de vues : on y voit une mère affirmant ne pas pouvoir obtenir de l'aide de son fils qu'elle avait confié à d'autres personnes pour adoption il y a 34 ans.

Selon la vidéo, la femme du nom de Wang vit à Shaoxing, dans la province du Zhejiang (est de la Chine), et elle a eu trois fils. Celui qu'elle a confié à d'autres pour adoption à l'âge d'1 an était le plus jeune, car c'était une naissance illégale à cette époque.

La femme a déclaré que son mari était décédé plusieurs années auparavant et qu'elle souffrait d'une maladie du cerveau. Elle a dû dépenser beaucoup d'argent pour soigner sa maladie et a vécu une vie difficile. Elle a même eu du mal à se prendre en charge elle-même à cause de sa mauvaise condition physique. Elle a ajouté qu'elle comptait faire appel à son plus jeune fils pour obtenir de l'aide car ses deux fils aînés avaient échoué dans leurs affaires alors que le plus jeune gagne environ 550 000 yuans (79 521 dollars) par an.

Cependant, lorsqu'elle a téléphoné à son fils, celui-ci a refusé de répondre. Elle a dit qu'elle n'avait pas eu d'autre choix que de chercher de l'aide auprès de lui et qu'elle vit maintenant de l'argent qu'elle a emprunté à des parents.

Cependant, une majorité d'internautes chinois ont souscrit à l'opinion selon laquelle le fils n'a eu aucune relation avec ses parents biologiques après son adoption, et que même après 34 ans, il n'était pas tenu de l'aider.

Ainsi d'un internaute dont le nom en ligne est Zhiyunduan, qui a déclaré que la mère avait confié son fils à d'autres personnes pour adoption, et que tout choix de la part celui-ci est juste, y compris ne pas aider sa mère biologique. Un autre du nom de Yujiandoudou520 estime que la mère n'a rien fait pour son fils mais qu'aujourd'hui elle tente de profiter des fruits du travail de quelqu'un d'autre.

Mais certains internautes ne partagent pas cet avis et pensent que le fils devrait aider sa mère biologique dans une certaine mesure, car elle lui a malgré tout donné la vie. Un internaute dont le pseudo est Shanchengxintu a ainsi dit que le fils devait assumer sa responsabilité filiale et que sa mère biologique lui a donné la vie, et que c'est une chose plus importante que ceux qui l'ont élevé. Un autre, Wuxi_Qier, a déclaré que le fils pourrait offrir de l'aide en raison de leur relation biologique, mais que la décision ne dépend que de lui, car la mère et le fils n'ont aucune relation.

Toutefois, selon Wang Huafeng, un avocat du cabinet d'avocats Zhejiang Qilancheng, si un enfant est adopté par d'autres par le biais de procédures légales, la relation entre l'enfant et les parents biologiques est automatiquement rompue. L'enfant n'a pas la responsabilité de soutenir ses parents biologiques, a-t-il ajouté. Mais si l'adoption n'a pas été faite par des procédures légales, la responsabilité n'est pas claire en vertu de la loi ; il a donc suggéré de régler le problème par la négociation.

0