MONDE
Trump s'engage à expulser des millions d'immigrés clandestins "criminels"
        
2016-11-14 23:03 |

WASHINGTON, 13 novembre (Xinhua) -- Le nouveau président élu américain Donald Trump a déclaré dans une interview qui sera diffusée dimanche qu'il expulserait des millions d'immigrés clandestins "criminels" dès le début de sa présidence, en janvier prochain.

"Ce que nous allons faire, c'est prendre tous ceux qui sont des criminels ou qui ont un casier judiciaire, ceux qui appartiennent à des gangs, qui vendent de la drogue - cela fait beaucoup de gens, sans doute deux millions de personnes, peut-être même trois millions - et nous allons les expulser du pays ou les mettre en prison", a déclaré M. Trump dans l'émission "60 minutes" de la chaîne CBS.

"Nous allons les expulser du pays, ils sont là de manière illégale", a-t-il martelé.

Il a annoncé que son administration commencerait ensuite à "réfléchir" à ce qu'elle peut faire avec le reste des immigrés clandestins aux Etats-Unis, une fois que la frontière aura été "sécurisée".

Au cours de sa campagne électorale, M. Trump avait même promis de créer une "force d'expulsion" pour débarrasser les Etats-Unis des plus de 11 millions d'immigrés clandestins qui se trouvent sur leur territoire - un projet sur lequel il semble à présent être revenu, a souligné le quotidien d'informations The Hill.

Le président de la Chambre des représentants, le Républicain Paul Ryan, a estimé dimanche qu'un programme visant à expulser de force tous les immigrés clandestins des Etats-Unis était peu probable.

"Nous ne projetons pas de créer une force d'expulsion. Ce n'est pas dans les projets de M. Trump", a affirmé M. Ryan dans l'émission "State of the Union" de CNN.

Lire aussi: 

>>> Donald Trump remporte l'élection présidentielle américaine 

NEW YORK, 9 novembre (Xinhua) -- Le candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, a battu son adversaire démocrate Hillary Clinton au scrutin présidentiel de mardi, devenant ainsi le 45e président des Etats-Unis.

>>> Présidentielles américaines : les électeurs commencent à aller aux urnes 

WASHINGTON, 8 novembre (Xinhua) -- Les électeurs américains se sont rendus aux urnes mardi à travers tout le pays, mais une grande partie d'entre eux se sentaient toujours déçus par les candidats présidentiels et ont trouvé difficile de choisir qui devrait devenir le prochain président du pays.

0