MONDE
France : l'Assemblée nationale valide la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet 2017
        
2016-12-15 20:56 |

PARIS, 14 décembre (Xinhua) -- L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mardi à mercredi la proposition de prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet 2017 faite par le gouvernement français la semaine dernière.

Avec 288 voix pour, 32 contre et 5 abstentions, cette cinquième prolongation sera examinée jeudi 15 décembre par le Sénat, qui devrait à son tour la valider, selon plusieurs médias locaux, ceci afin d'éviter son interruption automatique le 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement de l'ancien Premier ministre Manuel Valls.

Instauré le soir-même des attentats du 13 novembre 2015 par le président François Hollande, l'état d'urgence est une mesure exceptionnelle déclenchée en cas d'atteinte grave à l'ordre public, qui prévoit notamment l'assignation à résidence, les perquisitions administratives sans approbation d'un juge, les contrôles d'identité, l'interdiction de réunions ou encore des expulsions du territoire.

Il s'agit de la plus longue période d'état d'urgence ininterrompue en France, a souligné ce mercredi l'hebdomadaire Le Point.

Cette prolongation voulue par le gouvernement a pour but de sécuriser la période des fêtes de fin d'année mais aussi l'élection présidentielle de 2017 : "L'intense période électorale dans laquelle nous entrons accroît encore le risque de passage à l'acte des terroristes", avait déclaré le nouveau ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, estimant qu'un "risque terroriste d'un niveau extrêmement élevé pèse aujourd'hui sur la France".

Lire aussi: 

>>> France/Terrorisme : le gouvernement soumet au Parlement la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet 2017 

PARIS, 10 décembre (Xinhua) -- Face à une menace terroriste persistante, le gouvernement français va soumettre au Parlement une loi de prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet 2017, a annoncé ce samedi le Premier ministre français Bernard Cazeneuve, à l'issue d'un conseil des ministres exceptionnel tenu ce samedi à l'Elysée.

0