MONDE
L'AIEA vérifie le transfert par l'Iran d'un composé d'uranium vers l'installation nucléaire de Fordo
        
2019-11-08 14:35 | French.xinhuanet.com

VIENNE, 7 novembre (Xinhua) -- L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé jeudi que l'Iran avait transféré de l'hexafluorure d'uranium (UF6) vers l'usine d'enrichissement de combustible de Fordo (FFEP).

"L'Agence a vérifié le transfert d'un cylindre d'UF6 naturel de l'usine d'enrichissement de combustible de Natanz vers la FFEP et a indiqué qu'il avait été raccordé à la FFEP afin de préparer l'alimentation en UF6 des deux cascades des centrifugeuses IR-1", a déclaré un porte-parole de l'IAEA.

Selon le porte-parole, le directeur général par intérim de l'AIEA, Cornel Feruta, a informé le conseil des gouverneurs de l'agence de la mise en œuvre par l'Iran de ses engagements en matière nucléaire dans le cadre du Plan d'action global conjoint (JCPOA) concernant ses activités à la FFEP.

L'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a déclaré jeudi que l'Iran avait commencé à injecter du gaz d'hexafluorure d'uranium dans les centrifugeuses de la centrale nucléaire de Fordo, située dans un bunker de montagne à 160 km au sud de la capitale, Téhéran.

La décision de l'Iran constituait la quatrième étape de la réduction de ses engagements au titre de l'accord sur le nucléaire de 2015, également connu sous le nom de JCPOA, depuis que les États-Unis ont renoncé à l'accord en 2018.

Dans le cadre de l'accord nucléaire, l'Iran a accepté de limiter ses activités nucléaires en échange de la levée des sanctions économiques et financières.

0